top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteuralexandravanty

Andy Consani : un Aixois 9ème au mondial de karting en OKJ

Le week-end de course le plus important de l’année se tenait du 6 au 8 octobre 2023 à Franciacorta, Italie. Andy Consani, 13 ans, originaire d’Aix-en-Provence termine 9eme au classement général et 1er pilote français.

Retour sur ce week-end…



Andy Consani 9ème au Mondial de karting OKJ 2023
Fotocar13

Essais et Qualifs

C’est à Franciacorta, à une heure de route de Milan que se tenait cette année, le Championnat du Monde de Karting. Et sous le soleil écrasant de ce mois d’octobre, les essais libres commençaient dès le jeudi.


Andy Consani, jeune Aixois est avec l’équipe Shamick Racing cette saison. Une équipe australienne dirigée par Shane Wharton, qui n’est autre que le père de James Wharton, pilote de F4 chez Prema Racing.

Les essais du jeudi sont laborieux. À plus de 8/10e au tour de la tête, le moral est au plus bas. Pilote comme équipe tentent de trouver ce qui ne va pas.

Pourtant, la semaine précédente, en course préparatoire au mondial [championnat d’Italie, ndlr], Andy signait une prestation magistrale sur cette même piste. Remontant de P25 à P2 après une malheureuse casse mécanique en qualifications.

A l’heure des essais qualificatifs, le stress est à son comble. Andy prend la roue du Belge Houbens et signe un 49.053 sur son 1er tour rapide.

Son 2eme tour rapide est amélioré dans les secteurs 1 et 2, mais malheureusement, Houbens et Consani sont gênés dans le secteur 3 par le britannique Kit Belofsky.

Andy améliore en 48.947 et prend la 7e place de son groupe.

« Je ne pensais pas avoir la vitesse pour cette qualif et je suis hyper satisfait du résultat. Dommage que Kit nous gêne sur le dernier tour, j’aurai pu être P3 » - Andy Consani


Andy Consani au départ de la Finale du Mondial de karting OKJ 2023
KSP Reportages

Manches qualificatives

Andy est 10ème au départ de toutes les manches

126 pilotes engagés dans la catégorie

Heat 1 : « Honnêtement, j’ai voulu assurer le coup. Dans la manche précédente, 6 pilotes sont tombés, dont des têtes d’affiche. J’ai voulu commencer soft »

Résultat : P10

Heat 2 : « J’étais trop sur la défensive, et je manque de vitesse. Enfin, je suis sur la défensive parce que je manque de vitesse…

Je suis en 50.0 et devant ça roule en 49.5. On va travailler avec l’équipe avant les manches de demain. »

Résultat : P14

Heat 3 : « Départ à l’inter et très bon départ. P8 au 1er tout et je remonte petit à petit. P5 jusqu’à l’avant dernier tour, puis Lewis Wherrell me double dans le 10e tour. Très bonne course avec beaucoup d’actions. »

Résultat : P6

Heat 4 : « Encore un départ inter et encore une course réussie! Je suis P5 dans le 1er tour, je double Clark Jarrett de SodiKart dans le 3e tour, puis Jacob [Micaleff] dans le suivant pour me retrouver P3. Mais Lewis Francis qui roulait 3/10e plus vite au tour me double à 2 tours de la fin. Dommage mais franchement je suis hyper content du résultat et l’équipe aussi. Ce sont des points déterminants pour la suite…surtout que je pars exter pour les 2 dernières manches. »

Résultat : P4

Heat 5 : « Désastreux. Je fais un bon départ, je me retrouve P7. À la fin du 2e tour, dans la ligne droite avant le dernier virage je me retourne. Et là, je vois pas un, pas deux, mais 14 karts collés derrière moi, qui me poussent dans cette épingle droite. Je lutte comme je peux mais je n’ai pas assez de puissance pour me battre. Je limite les dégâts »

Résultats : P13

Heat 6 : « Départ exter plutôt bon, mais malgré 2 pneus neufs je glisse partout. Il me manque 6/10e par rapport à la tête de course. On a du travail avant la Super Heat de demain. »

Résultat : P13


Andy Consani dans les stands - Mondial karting 2023
KSP Reportages

Super Heat et Finale

Dimanche matin, la tension, le stress et le soleil sont déjà au rendez-vous. Qualifié 26e sur les 126 pilotes OKJ, à l’issu des manches qualificatives, le jeune français part sur la 7ème ligne intérieure de la Super Heat. Pneus neufs. Mais malgré tous ses efforts, il est l’un des seuls à rouler au-dessus des 50sec au tour. Il termine 19eme de la Super Heat.

 

C’est quoi une Super Heat? La Super Heat, c’est la pré-finale du weekend. Au terme des manches qualificatives, seuls 72 pilotes répartis en deux groupes pourront en prendre le départ. A l’issue de la Pré-finale, les 36 meilleurs mondiaux pourront prendre le départ de la Finale

 

Malgré ce résultat, Andy se qualifie pour la finale, parmi les 36 meilleurs pilotes mondiaux. Il s’élancera de la 27e position. Juste derrière Aleksandr Bondarev, champion d’Europe OKJ 2023. Dès le départ, Consani prend un bon envol, et profite d’un Bondarev qui part seul dans l’herbe pour remonter P24. A partir de là, Andy fait une course impeccable, remontant ses concurrents 2 par 2, profitant des accrochages devant lui, tout en évitant les accrocs. En doublant au bon moment, en se créant des opportunités, pour passer le drapeau à damier en 9eme position de ce championnat du monde. Une course à couper le souffle. Une remontée impressionnante. 1er français sur la ligne d’arrivée. Une belle performance pour ce jeune Aixois, de 13 ans seulement. Voir les résultats complets : cliquez ici


22 vues0 commentaire

Comments


bottom of page